La France, Terre De Refuge Et De Désobéissance Civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple Du Sauvetage Des Juifs Tome 3, Implication Des Milieux Catholiques Et Protestants, L’aide Des Resistants

  • Autre : Limore Yagil
  • Editeur : CERF EDITIONS
  • Total Pages : 450
  • Isbn Code: 2204093947 –
  • Publié Date : 2011-11-04

Ebook and pdf La France, terre de refuge et de désobéissance civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple du sauvetage des Juifs Tome 3, Implication des milieux catholiques et protestants, L’aide des resistants télécharger gratuitement.


Lire et obtenir des La France, terre de refuge et de désobéissance civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple du sauvetage des Juifs Tome 3, Implication des milieux catholiques et protestants, L’aide des resistants de l’Amazon

Acheter un Livre

Telecharger La France, terre de refuge et de désobéissance civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple du sauvetage des Juifs Tome 3, Implication des milieux catholiques et protestants, L’aide des resistants Pdf

Telecharger Ebook

Telecharger La France, terre de refuge et de désobéissance civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple du sauvetage des Juifs Tome 3, Implication des milieux catholiques et protestants, L’aide des resistants ePub

Telecharger ePub

Telecharger La France, terre de refuge et de désobéissance civile (tome 3 : 1936-1944) : Exemple du sauvetage des Juifs Tome 3, Implication des milieux catholiques et protestants, L’aide des resistants Audiolivre

Telecharger Audiolivre



Comportant trois tomes consacrés à la désobéissance civile et au sauvetage des Juifs durant les années noires de la France et formant une unité, l’étude de Limore Yagil ne revient pas sur les lois antisémites ou sur la politique d’exclusion du régime de Vichy, mais fait découvrir que, pour bon nombre de réfugiés et de Juifs, la France a été une véritable terre d’asile durant cette période. En France, en effet, les trois quarts de la communauté juive ont survécu. Limore Yagil présente l’histoire singulière de ceux qui ont désobéi pour secourir des Juifs. Pour ce faire, elle a reconstitué les réseaux d’entraide formés dès 1940 et allant en s’élargissant au fil des mois. La géographie du sauvetage des réfugiés espagnols est la même que celle du sauvetage des Juifs ; ce sont les militants des organisations d’entraide aux réfugiés polonais, russes, allemands, tchèques, qui furent parmi les premiers à désobéir sous Vichy pour secourir les Juifs. Cette histoire est ainsi composée de milliers d’actions individuelles sans lesquelles elle n’aurait pas eu lieu, et qui avaient comme trait commun une certaine capacité à la désobéissance. L’importance de ce travail exceptionnel émane du fait qu’il s’agit d’une étude globale qui ne se limite pas aux activités courageuses des personnes reconnues officiellement comme “Justes parmi les nations”, ni à un département ou une localité. Ainsi peut-on constater que les localités-refuges ne se situent pas seulement dans les zones plutôt protestantes, que, si les évêques catholiques sont restés majoritairement silencieux, ils ont pour autant secouru des Juifs dans leurs diocèses, que des préfets, des fonctionnaires ou des gendarmes ont secouru des Juifs, tout en ayant fait le serment de fidélité au maréchal Pétain. Artistes, scientifiques, universitaires, médecins, assistantes sociales, pasteurs et résistants, en bon nombre, ont refusé de rester apathiques face au sort de nombreux Juifs, adultes ou enfants, et ont pris de vrais ris…