LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, Illustré) (Amour & Erotisme)

  • Autre : Rostand Breck
  • Editeur : STOCK B.
  • Total Pages : 306
  • Isbn Code: –
  • Publié Date : 2012-09-10

Pdf ebook LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, illustré) (Amour & Erotisme) bibliothèque téléchargements gratuits plein.


Lire et obtenir des LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, illustré) (Amour & Erotisme) de l’Amazon

Acheter un Livre

Telecharger LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, illustré) (Amour & Erotisme) Pdf

Telecharger Ebook

Telecharger LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, illustré) (Amour & Erotisme) ePub

Telecharger ePub

Telecharger LE SEMEUR D’AMOUR (annoté, illustré) (Amour & Erotisme) Audiolivre

Telecharger Audiolivre



Ce livre « Le Semeur D’Amour » est un roman d’amour érotique, très agréable à lire, qui permet de mieux comprendre ce grand pays : ‘L’Inde’, avec le système de Castes qui lui est propre.
La modernisation de la société indienne tend à estomper la séparation des personnes, bien qu’elle reste forte dans les zones rurales, là où vit toujours la majorité de la population indienne, et parmi les couches les plus défavorisées de la population.
Le système des castes a été fortement combattu, mais reste encore vivant dans la population.

Philosophie de l’érotisme et de l’amour dans la tradition Hindoue.

Aucune civilisation n’a autant, que l’Inde, souligné les valeurs du corps dans son essence, sa genèse…et par là-même autant mis en avant les vertus du désir et de l’amour. L’Inde a dans sa culture toute une philosophie de l’amour et une métaphysique de la chair. Cela se répercute dans ses créations artistiques : sa peinture avec les miniatures suggestives des positions du kama sutra, les fresques et sculptures des temples hindous…
Si l’on se réfère à la tradition hindoue, chaque aspect de la vie de l’homme est définie et agencée en fonction des époques et de leur finalité. L’homme et la femme doivent garder en tête quatre buts à atteindre.

La place de l’érotisme est fondamentalement différente en Inde de celle qu’on lui accorde en Occident, car le corps lui-même est perçu différemment. En Inde le corps n’est pas coupable d’une faute originelle que l’ensemble de l’humanité se doit d’expier.
La sensualité et la sexualité ne sont donc pas exclues de la sphère religieuse. Plus encore, les textes sacrés au fondement de l’hindouisme, le Veda, soulignent leur importance dans la bonne marche du monde. Par la naissance d’un fils, l’homme paie sa dette au monde et aux ancêtres de sa lignée. Cet impératif de la procréation explique en partie la formalisation postérieure dans l’hindouisme du désir (kâma) parmi les quatre buts de l’homme (purushârtha) tels que les hommes doivent les pratiquer :
Dharma (“vertu”, faisant l’objet de l’étude et de l’éducation des jeunes gens)
Kâma (“désir”, gouverne l’âge adulte ; le désir fait partie de ces objectifs assignés à l’homme,les plaisirs et l’exploration des sens susceptibles de libérer toute la saveur des jouissances terrestres)
Artha (“richesse”, l’acquisition des biens)
Moksha (“libération”, la finalité suprême, la délivrance du cycle des renaissances qui l’enchaîne à ce monde.)
Cependant d’autres doctrines philosophiques telle que le Tantrisme exaltent l’amour et l’élève au rang d’absolu. Kâma, désir essentiel d’une sensualité, voire une sexualité-passionnée, devient alors le centre de toute une théorie et d’une pratique initiatique qui s’ancrent dans une vision énergétique de la physiologie du corps.