Ce sont les livres pour ceux qui cherchent à lire le De Toutes Les Couleurs, à lire ou à télécharger des livres Pdf / ePub et certains auteurs peuvent avoir désactivé la lecture en direct. Vérifiez le livre s'il est disponible pour votre pays et si l'utilisateur déjà abonné aura accès à tous les livres gratuits de la bibliothèque.

De la traite et de l’esclavage des Noirs et des Blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs

De Toutes Les Couleurs [Pdf/ePub] eBook

De la traite et de l’esclavage des Noirs et des Blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs by Henri Grégoire Book Summary:

Ce livre est parfaitement mis en page pour une lecture sur Kindle.Extrait :Dans les désastres de Saint-Domingue, des forfaits épouvantables ont été commis par des hommes de toutes les couleurs ; mais à des Blancs seuls appartient l’invention infernale d’avoir tiré à grands frais, de Cuba, des meutes de chiens dévorateurs, dont l’arrivée fut célébrée comme un triomphe. On irrita, par une diète calculée, la voracité naturelle de ces animaux ; et, le jour où l’on fit, sur un Noir attaché à un poteau, l’essai de leur empressement à dévorer, fut un jour de solennité pour les Blancs de la ville du Cap, réunis dans des banquets préparés autour de l’amphithéâtre, où ils jouirent de ce spectacle digne de cannibales. Comparez ici la conduite des Blancs, qui se disent civilisés et chrétiens, avec celle des esclaves qui, la plupart, avoient été privés des ressources de l’éducation et des lumières de l’Évangile, et voyez à qui reste l’avantage du parallèle.

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs

De Toutes Les Couleurs [Pdf/ePub] eBook

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs by Henri Grégoire Book Summary:

Thémistocle annonce aux Athéniens que, pour accroître la puissance de la république et la délivrer d’un ennemi redoutable, il a un moyen infaillible, mais qui ne peut être révélé au public. Aristide est nommé pour être dépositaire de ce secret, et apprécier l’utilité du plan de Thémistocle, qui consiste à brûler la flotte de Xerxès, réunie dans un port. Aristide, persuadé que le salut même de la patrie seroit acheté trop chèrement par un acte contraire à la morale déclare à l’Assemblée que le moyen proposé seroit très-avantageux, mais qu’il est injuste ; et il est rejeté[1]. Dans un traité avec les Carthaginois, Gelon roi de Syracuse, stipule expressément qu’ils n’immoleront plus d’enfants à Saturne[2] ; et vingt-trois siècle après, en 1814, dans un traité avec l’Angleterre y on stipule que, pendant cinq ans encore, les Français pourront faire la traite des Nègres, c’est-à-dire, voler ou acheter des hommes en Afrique, les arracher à leur terre natale, à tous les objets de leurs affections, les porter aux Antilles, où, vendus comme des bêtes de somme, ils arroseront de leurs sueurs des champs dont les fruits appartiendront à d’autres, et traîneront une pénible existence, sans autre consolation, à la fin de chaque jour, que d’avoir fait un pas de plus vers le tombeau. Aristide et Gelon étoient idolâtres, nous sommes chrétiens.

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs: par un ami des hommes de toutes les couleurs

De Toutes Les Couleurs [Pdf/ePub] eBook

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs: par un ami des hommes de toutes les couleurs by Abbé Grégoire Book Summary:

Publié sous la Restauration, en 1815, sous le titre De la traite et de l’esclavage des Noirs et des Blancs « par un ami des hommes de toutes les couleurs », le libelle de l’Abbé Grégoire est émouvant, pragmatique et documenté. Émouvant par l’affirmation des convictions républicaines de fraternité et d’égalité entre les hommes ; pragmatique par les considérations susceptibles de convaincre les plus acharnés esclavagistes de l’inefficacité du système ; documenté, enfin, par la somme d’informations que l’abbé a dénichées dans des livres et auprès de témoins directs, où l’odieux le dispute à l’imbécillité, mais aussi à l’horreur et au crime.Nous n’avons retenu de l’ouvrage que la partie concernant la traite et l’esclavage des Noirs.On verra qu’Henri Grégoire disposait, pour transmettre ses idées et emporter l’adhésion de ses contemporains, d’une langue riche et précise, servie par un style maîtrisé, concis, bien dans la veine des grands écrivains des XVIIIe et XIXe siècles français.

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs: Science politique/ Droits civils (French Edition)

De Toutes Les Couleurs [Pdf/ePub] eBook

De la traite et de l’esclavage des noirs et des blancs par un ami des hommes de toutes les couleurs: Science politique/ Droits civils (French Edition) by Henri Grégoire Book Summary:

Thémistocle annonce aux Athéniens que, pour accroître la puissance de la république et la délivrer d’un ennemi redoutable, il a un moyen infaillible, mais qui ne peut être révélé au public. Aristide est nommé pour être dépositaire de ce secret, et apprécier l’utilité du plan de Thémistocle, qui consiste à brûler la flotte de Xerxès, réunie dans un port. Aristide, persuadé que le salut même de la patrie seroit acheté trop chèrement par un acte contraire à la morale déclare à l’Assemblée que le moyen proposé seroit très-avantageux, mais qu’il est injuste ; et il est rejeté[1]. Dans un traité avec les Carthaginois, Gelon roi de Syracuse, stipule expressément qu’ils n’immoleront plus d’enfants à Saturne[2] ; et vingt-trois siècle après, en 1814, dans un traité avec l’Angleterre y on stipule que, pendant cinq ans encore, les Français pourront faire la traite des Nègres, c’est-à-dire, voler ou acheter des hommes en Afrique, les arracher à leur terre natale, à tous les objets de leurs affections, les porter aux Antilles, où, vendus comme des bêtes de somme, ils arroseront de leurs sueurs des champs dont les fruits appartiendront à d’autres, et traîneront une pénible existence, sans autre consolation, à la fin de chaque jour, que d’avoir fait un pas de plus vers le tombeau. Aristide et Gelon étoient idolâtres, nous sommes chrétiens.