Ce sont les livres pour ceux qui cherchent à lire le La Fausse Parole, à lire ou à télécharger des livres Pdf / ePub et certains auteurs peuvent avoir désactivé la lecture en direct. Vérifiez le livre s'il est disponible pour votre pays et si l'utilisateur déjà abonné aura accès à tous les livres gratuits de la bibliothèque.

La Fausse parole

La Fausse Parole [Pdf/ePub] eBook

La Fausse parole by Armand Robin Book Summary:

157 pages. Bon état Couv. convenable Intérieur frais In-8 Carré Broché Nouvelle édition augmentée de "La radio internationale et le silence totalitaire", "Outre-écoute 1955", "Outre-écoute 1957" et de trois "bulletin d'écoute"

La Fausse parole

La Fausse Parole [Pdf/ePub] eBook

La Fausse parole by Armand Robin Book Summary:

149 pages - Couverture contrepliée - Bon état Couv. convenable Intérieur frais In-12 Carré Broché PRESENTATION ET NOTES DE FRANCOISE MORVAN.

Expertise de la fausse parole : Chronique des radios étrangères

La Fausse Parole [Pdf/ePub] eBook

Expertise de la fausse parole : Chronique des radios étrangères by Armand Robin Book Summary:

La « Chronique des radios étrangères » découverte par Dominique Radufe s’inscrit dans ce que l’on pourrait appeler le « cycle de la fausse parole » : de fait, elle constitue l’étape préparatoire de l’essai de Robin sur les propagandes, La fausse parole, publié aux Éditions de Minuit en 1953, et peut donc être considérée comme la meilleure introduction possible à l’un des livres majeurs de l’auteur. Par-là, elle amène aussi le lecteur à découvrir un aspect très injustement méprisé de l’œuvre d’Armand Robin : son travail nocturne, issu des écoutes radiophoniques des émissions internationales. On sait peu de choses sur les raisons qui ont amené Robin, après avoir travaillé pour le Ministère de l’Information, à se mettre à son compte et devenir écouteur indépendant. Cet étrange métier semblait mieux connu – il consistait à rédiger deux fois par semaine un bulletin d’écoute vendu à un petit nombre d’abonnés. Mais à quels abonnés ? Dans quel but ? Avec quelle teneur informative ? Le grand mérite de Dominique Radufe est d’avoir vérifié point par point tout ce qui avait pu s’écrire à ce sujet. Ce qu’il précise renouvelle complètement la connaissance que l’on avait du travail d’écoute, dont la chronique donnée par Robin à Combat en 1947 et 1948 permet, d’autre part, de comprendre la période inaugurale, jusqu’alors totalement ignorée. Mis en relation avec les titres des journaux de ces deux années capitales, les articles d’Armand Robin donnent une impression d’actualité hors du temps : c’est qu’ils intègrent l’actualité à une sorte de poème cosmique dont le héros est cet auteur invisible qui assure le passage de la politique au mythe. Ce n’est pas là le moindre intérêt du livre. F.M.