Ce sont les livres pour ceux qui cherchent à lire le Le Naufrageur, à lire ou à télécharger des livres Pdf / ePub et certains auteurs peuvent avoir désactivé la lecture en direct. Vérifiez le livre s'il est disponible pour votre pays et si l'utilisateur déjà abonné aura accès à tous les livres gratuits de la bibliothèque.

Le Naufrageur: ou Le Trafiquant d'épaves

Le Naufrageur [Pdf/ePub] eBook

Le Naufrageur: ou Le Trafiquant d'épaves by Robert Louis Stevenson Book Summary:

"Le Naufrageur" mérite sa place aux côtés de ses plus grandes réussites de Robert Louis Stevenson (1850 - 1894). Ce roman génial est inspiré de faits réels et d'un mystère apparemment insoluble (celui du Wandering Minstrel, bateau armé à Hong Kong et drossé sur des récifs par une brusque tornade, accident qui mit Honolulu sens dessus dessous en 1889).Dans les îles Marquises, Loudon Dodd, un Américain de Muskegon, raconte à son ami Havens ses aventures, son voyage à Paris pour étudier la sculpture où il rencontre Jim Pinkerton, comment il est mêlé à ses affaires à San Francisco et surtout l'achat aux enchères d'une épave qui va le mener dans les mers du Sud et lui réserver bien des surprises.Il n'y a aucune longueur dans ce récit qui nous offre à la fois, sous le manteau d'une ample narration, maintes confidences autobiographiques, une enquête sur les bas-fonds de San Francisco, un roman d'aventures marines de la plus belle eau, une intrigue policière ourdie de main de maître - le tout agencé sous la forme d'un vaste piège, car l'enquête finale pourrait bien déboucher sur une découverte de l'espèce la moins attendue, alors... embarquement immédiat !Extrait :"L’enchère continua comme elle avait commencé, montant de cinquante en cinquante ; j’avais eu le temps de tirer deux conclusions : Premièrement, Bellairs venait de faire sa dernière offre avec un sourire de vanité satisfaite, en homme qui se trouve dans une situation extraordinaire et sûr du succès final ; en second lieu, Trent, qui avait, une fois de plus, changé de couleur quand la mise avait été plus forte, parut éprouver un soulagement manifeste en entendant que Bellairs allait plus loin. C’est donc ici que gisait le problème. Ces deux hommes avaient apparemment le même intérêt, et cependant, aucun n’était dans la confidence de l’autre. Ce n’est pas tout : après de nouvelles surenchères, je rencontrai le regard du capitaine Trent, et ses yeux, dans lesquels brillait l’animation, se détournèrent instantanément des miens, comme ceux d’un homme qui se sent coupable. Il voulait donc cacher l’intérêt qu’il prenait à cette affaire : Jim avait raison, il y avait un mystère. Ces deux hommes étaient là, à la fois étrangement unis et étrangement divisés ; tous deux intéressés à nous empêcher d’acquérir le bâtiment échoué, même à des conditions exorbitantes."Une table des matières dynamique permet d'accéder directement aux différents chapitres pour faciliter la lecture de l'ouvrage.

Debord: Le naufrageur (Grandes biographies) (French Edition)

Le Naufrageur [Pdf/ePub] eBook

Debord: Le naufrageur (Grandes biographies) (French Edition) by Jean-Marie Apostolidès Book Summary:

Il y a plus de vingt ans disparaissait Guy Debord, l’un des derniers grands intellectuels français, figure mythique des mouvements d’avant-garde de la seconde moitié du xxe siècle. Écrivain, cinéaste, penseur révolutionnaire, autodésigné « ennemi de son siècle », il a été le chef de file de l’Internationale lettriste (1953-1957) puis de l’Internationale situationniste (1957-1972), et, à partir de son oeuvre majeure, La Société du spectacle (1967), l’infatigable pourfendeur de la société de consommation. Mais Debord était également, selon ses mots et comme le révèlent ses archives, « un déclassé conspi¬rateur, un aventurier ne respec¬tant rien parce que n’ayant rien à perdre », un « enfant gâté, qui a toujours cru que le monde était fait pour lui faire plaisir et n’a jamais été capable de ressentir les choses au-delà de cet infantilisme affectif », un « Capricorne patient comme le grisou qui s’accumule dans les galeries de mines de la société ». C’est qu’il était bien placé pour connaître l’homme qui se cachait derrière le mythe qu’il s’était forgé, et cette part d’ombre que l’impressionnant travail d’investigation de Jean-Marie Apostolidès met enfin au jour. Une biographie intime et sans concession où l’on découvre un homme qui construisit sa vie comme une oeuvre d’art, en se rêvant tour à tour bandit, chef de bande, agitateur, général d’armée, empereur et philosophe.