Ce sont les livres pour ceux qui cherchent à lire le Tristes Pontiques, à lire ou à télécharger des livres Pdf / ePub et certains auteurs peuvent avoir désactivé la lecture en direct. Vérifiez le livre s'il est disponible pour votre pays et si l'utilisateur déjà abonné aura accès à tous les livres gratuits de la bibliothèque.

Tristes Pontiques

Tristes Pontiques [Pdf/ePub] eBook

Tristes Pontiques by Ovide Book Summary:

«Il y a deux mille ans exactement, en décembre 08, Ovide est exilé par Auguste aux confins du monde connu, chez les Barbares du delta du Danube. Après un long périple par les mers et les terres, le grand poète mondain va vivre huit ans entouré d'hommes vêtus de peaux de bêtes, qui ne parlent ni latin ni grec. Et il écrit, une centaine de lettres autobiographiques, que j'ai eu envie de traduire pour leur beauté, leur mélancolie, et le regard qu'elles portent sur d'autres mondes.» Marie Darrieussecq.

Les tristes, Les pontiques, Ibis, Le noyer, Halieutiques (Bilingue, texte et traduction en regard) - Traduction, Introduction, Notes et texte établis par Emile Ripert

Tristes Pontiques [Pdf/ePub] eBook

Les tristes, Les pontiques, Ibis, Le noyer, Halieutiques (Bilingue, texte et traduction en regard) - Traduction, Introduction, Notes et texte établis par Emile Ripert by Ovide Book Summary:

LES TRISTES Les causes de lŽexil d'Ovide, vraisemblablement à la fin de l'an 8 de notre ère, sont restées pour nous obscures : intrigues politiques ? galantes ? sacrilège ? Le poète et la tradition ne nous ont transmis aucune preuve, tout juste ont-ils laissé quelques indices. Restent les deux magnifiques recueils qu'Ovide écrivit sur les bords de la Mer Noire, à Tomes (actuelle Roumanie), Les Tristes et Les Pontiques. Dans Les Tristes, le poète reprend la forme épistolaire qu'il affectionne, et adresse à sa femme et à ses amis une série de lettres pleines de regrets et de nostalgie. LES PONTIQUES Sont réunies sous le titre dŽ Epistulae ex Ponto 46 lettres adressées par Ovide depuis Tomes à sa femme, à des amis et à de hauts personnages. Cette deuxième œuvre de l'exil marque un changement par rapport aux Tristes qui les précèdent : Ovide ne craint plus de nommer ses destinataires et nous livre son texte le plus sombre. La nostalgie est devenue de la mélancolie, et le poète, malade et vieillissant dans une contrée qu'il abhorre laisse libre cours à ses plaintes. IBIS Peu édité et surtout peu traduit, Ibis est sans doute lŽœuvre la plus violente d'Ovide : exilé à Tomes, l'auteur des Tristes s'en prend à une ancienne relation, qu'il surnomme Ibis, qui tourmenterait la femme du poète et en voudrait à ses biens. C'est une véritable malédiction, dans le goût des arai des poètes alexandrins, et notamment de Callimaque qui écrivit lui aussi un Ibis, à la fois source et modèle de notre texte, qu'Ovide entend lancer à son adversaire. Après une série d'attaques personnelles, suit, en guise d'exemples, une liste des héros qui eurent une fin tragique. Le texte s'achève sur les différentes morts que mérite Ibis.